Le nombre de jeunes qui vapotent explose dans les écoles

vapotage

Le nombre d'élèves du secondaire qui vapotent quotiennement a quadruplé depuis 2016 dans la région de la Capitale-Nationale.

Une étude de la Santé publique menée auprès de 20 000 adolescents dans 32 écoles publiques et privées note que 43% des jeunes ont déjà utilisé une cigarette électronique.

Les experts soulignent que les jeunes qui vapotent ont plus de risque de fumer la cigarette. Ils sont vingt fois plus nombreux que ceux qui ne touchent pas à la cigarette électronique.

De plus en plus de cas de maladies respiratoires, dont les symptômes s'apparentent entre autres à des douleurs à la cage thoracique et des palpitations, sont associés au vapotage.

L'enquête révèle également que 14% des élèves vapotent occasionnellement contre 5,7% qui le font tous les jours.

La cigarette électronique est particulièrement populaire auprès des jeunes qui habitent en région et ceux qui sont en secondaire cinq.