Les midibus sont souvent au garage

midibus, rtc

Les petits autobus hybrides, les Midibus, connaissent des débuts difficiles dans les rues de Québec.

Radio-Canada rapporte que les 40 véhicules Van Hool totalisent 350 visites au garage en l'espace de huit mois de rodage. Il s'agit pour la plupart d'ajustements, mais le quart des interventions concernent des réparations majeures.

Les chauffeurs qui feraient tout pour éviter d'avoir à les conduire ont rapporté des baisses de puissance, des difficultés d'embrayage, une incapacité à démarrer ou encore des portes qui restent coincées à l'ouverture et la fermeture.

À eux seuls, quatre midibus ont été envoyés plus de vingt fois aux bons soins des mécanos du Réseau de transport de la Capitale.

Heureusement, les remplaçants des défunts Écolobus, achetés à 785 000 dollars l'unité, sont toujours sous garantie du constructeur.

30 des 40 modèles n'ont pas encore roulé pendant les conditions hivernales.

Le RTC est l'unique société de transport de la province qui compte sur des midibus.