Les paramédics écrivent au ministre pour le manque d'ambulances à Lévis

Ambulance

L'inertie du gouvernement dans le dossier de la couverture ambulancière agace les paramédics de Lévis et leur employeur Dessercom.

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, ils sonnent l'alarme et exigent l'ajout de 200 heures de service pour ne pas compromettre la sécurité de la population.

Il manquerait en moyenne une ambulance pendant huit heures chaque jour sur la Rive-Sud de Québec. 

Le temps presse selon la 140 signataires qui soulignent que les appels pour les services ambulanciers ont grimpé de 16% en septembre par rapport à l'année dernière.

Les paramédics sont au front quotidiennement et subissent depuis trop longtemps les effets néfastes des ruptures de service ambulancier. Il manque en moyenne une ambulance pendant huit heures et ce, tous les jours. Cette situation est intenable et le risque pour la population est réel.

Extrait de la lettre ouverte envoyée le 8 octobre 2020

Selon Radio-Canada, le territoire de Lévis compte huit ambulances ce qui est bien moins que d'autres villes comparables qui en dénombrent entre 12 et 14.