Les policiers mettent fin à des rassemblements illégaux

Party

Les mesures de confinement et le couvre-feu n'ont pas découragé certaines personnes d'organiser des rassemblements, en fin de semaine, à Québec et en Beauce.

Les policiers de la Sûreté du Québec sont notamment intervenus vers 20h30 samedi dans un chalet au pied des pentes de ski de Stoneham, où pas moins de 36 personnes étaient réunies.

Après avoir passé une bonne partie de la nuit sur place pour identifier les participants, ils ont remis à chacun un constat d'infraction de 1500$.

La facture sera toutefois plus salée pour certains des fêtards qui ont senti le besoin d'insulter des agents et d'entraver leur travail, haussant le total des contraventions à plus de 60 000$.

Le même soir, vers minuit, les policiers ont mis fin à une fête privée dans une résidence de St-Jules, en Beauce.

À leur arrivée, ils ont constaté la présence de 23 personnes ne résidant pas à cette adresse.

Au total,  ce sont 17 adultes et 7 mineurs fautifs qui ont reçu des rapports d'infraction généraux.

Du côté de Lévis, toujours samedi soir, ce sont sept jeunes de 21 à 24 ans qui ont reçu des constats d'infraction. Ils étaient rassemblés dans une résidence privée du secteur St-Nicolas.

Rappelons que les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches passent en zone orange dès aujourd'hui. Bien que le début du couvre-feu soit repoussé à 21h30, les rassemblements privés demeurent interdits.