Manifestation contre le racisme à Québec : aucun débordement

Manifestation ISTOCK MIHAJLO MARICIC


Le ressemblement contre la discrimination raciale s'est déroulé dans le calme et le bon ordre, hier, à Québec.

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies devant l'Assemblée nationale en fin d'avant-midi, pour y entendre des témoignages.

Les manifestants ont aussi posé symboliquement le genou au sol pendant près de 9 minutes, soit le temps pendant lequel le policier Dereck Chauvin a gardé son genou appuyé sur la gorge de George Floyd, causant sa mort, le 25 mai, à Minneapolis

Le premier ministre François Legault a été critiqué pour avoir affirmé qu'il n'y avait pas de racisme systémique au Québec, alors que le SPVQ a été interpellé pour mener une enquête indépendante sur le profilage racial et faire davantage de place aux policiers racisés dans ses rangs.

D'autres mobilisations ont eu lieu à Montréal et Sherbrooke.