Manoir Liverpool: début des audiences publiques

Manoir Liverpool, résidence ainés, personnes âgées, coronavirus, covid-19, Lévis

Les audiences publiques sur l'ancien Manoir Liverpool de Lévis se sont amorcées ce matin, au palais de justice de Québec et se poursuivront jusqu'à vendredi.

La coroner Ghéane Kamel se penchera sur les décès survenus dans sept établissements privés pendant la première vague de la pandémie, soit le CHSLD Herron, le CHSLD Sainte-Dorothée de Laval, le CHSLD des Moulins de Terrebonne, le CHSLD René-Lévesque de Longueuil, le CSHLD Laflèche de Shawinigan et le CHSLD Yvon-Brunet de Montréal.

Elle tentera de déterminer, en analysant la période du 12 mars au 1er mai 2020, les facteurs qui auraient pu contribuer au nombre très élevé de décès dans ces milieux de vie. 

Les témoignages de celui qui était alors PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, et de la directrice régionale de santé publique Dre Liliana Romero sont notamment au programme.

Le Manoir Liverpool est nouvellement géré par le Groupe Ébèn et porte maintenant le nom de Résidence St-Antoine.

L'établissement a beaucoup fait parler de lui, notamment après le dépôt d'un rapport, en février, faisant état de négligence et de maltraitance envers des aînés sur une période d'au moins 5 ans,