Martin Pouliot change d'idée et plaidera coupable

Martin Pouliot

Il faut croire que les nuits en prison portent aussi conseil. L'ex-animateur Martin Pouliot se dit maintenant prêt à plaider coupable à l'accusation de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions qui pèse contre lui depuis octobre 2017.

L'homme de 48 ans a en revanche fait savoir hier au juge qu'il conteste toujours l'autre chef de conduite dangereuse.

Son procès est prévu à la fin du mois de mars ce qui signifie qu'il restera détenu pendant encore cinq mois, à moins d'une entente avec la Couronne.

L'avocat de Pouliot a indiqué qu'il ne tient pas à faire témoigner la victime de 37 ans qui a été gravement blessée lors de la collision dans Neufchâtel.

Il dit que la vie de son client est devenue un enfer depuis qu'il a réalisé les conséquences de son geste.

Martin Pouliot a été arrêté il y a une semaine pour avoir conduit pendant la nuit ce qui lui était proscrit dans ses conditions de libération.

L'accident remonte à la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2017. La collision s'est produite à l'intersection des boulevards Johnny-Parent et Saint-Jacques.

La victime est une mère de famille qui rentrait de son quart de travail. Elle a été soignée pour des fractures au bassin et à la hanche.