Minuit moins une pour la serre de l'ancien zoo

Des citoyens se mobilisent pour sauver le serre indo-australienne de l'ancien zoo de Charlesbourg. Trois scénarios sont suggérés pour éviter la démolition de l'installation construite au coût de 14 millions de dollars qui est abandonnée depuis 2006.

La coalition formée du conseil de quartier de Notre-Dame-des-Laurentides, la Table de quartier Orsainville et le conseil de quartier des Jésuites, prétend que la serre a le potentiel pour cultiver un immense jardin tropical. L'équipement morderne est toujours en place, malgré le manque d'entretien.

Une fois remise en état, le jardin pourrait être géré par une société à but non lucratif.

La restauration de la serre coûterait jusqu'à 1,2 million de dollars. Les frais annuels sont estimés entre 50 000$ et 400 000$ en fonction du nombre d'activités qui seraient proposées. 

Le gouvernement provincial examine sérieusement l'idée de démolir les vieux pavillons de l'ancien Jardin zoologique de Québec. Deux écoles seront construites sur les terrains adjacents sur la rue de la Faune.

Les organismes citoyens plaident que la serre pourrait servir pour faire de l'éducation et  de la recherche en horticulture urbaine.