Près de 300 nouveaux cas de COVID-19 dans la région

test


201 nouveaux cas de COVID-19 sont rapportés aujourd'hui par le CIUSSS de la Capitale-Nationale, en plus de deux nouveaux décès.

82 personnes sont hospitalisées, dont 9 se trouvent aux soins intensifs.  

Le directeur régional de Santé publique a lancé aujourd'hui un appel à la collaboration du public, notamment en invitant les cas positifs à jouer un rôle plus actif.

" Nous leur demanderons de faire équipe avec la santé publique, entre autres, en joignant leurs cas-contacts à risque modéré. Toute l’information nécessaire se trouve sur notre site Web." - Dr André Dontigny, directeur de santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

 

20 cas de plus qu'hier en Chaudière-Appalaches

Du côté de Chaudière-Appalaches, la hausse se poursuit avec 88 nouveaux cas, soit 20 de plus qu'hier. 37 personnes sont hospitalisées, dont 6 en soins intensifs. Également, deux décès s'ajoutent, soit une personne à domicile et un résident du CHSLD Denis-Marcotte à Thetford Mines, pour un total de 26 décès.

Trois hôpitaux de la région sont aux prises avec des éclosions. Il s'agit de l'hôpital de Thetford Mines, où moins de cinq cas sont actif chez les usagers et chez les travailleurs, de l'hôpital de St-Georges avec moins de cinq cas chez les usagers et cinq cas actifs chez les travailleurs. La situation est plus difficile à l'Hôtel-Dieu de Lévis où on dénombre 15 cas actifs chez les usagers et 22 cas actifs chez les travailleurs, en plus d'un décès.

Une nouvelle éclosion est par ailleurs confirmée au CHSLD de Lévis, qui compte un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs.

Rappelons que plusieurs nouvelles mesures s'ajouteront dès jeudi pour les régions en zone rouge, afin de limiter la propagation du virus.

Le ministre de la Santé croit possible de "casser la deuxième vague"

La province de Québec compte au total 1364 nouveaux de COVID, 36 hospitalisations, dont 5 aux soins intensifs, et 3 nouveaux décès. 

Neuf autres décès s'ajoutent pour la période entre le 29 septembre et le 4 octobre, un est survenu avant le 29 septembre et 4 à une date inconnue.

"Malheureusement, on avait raison. Vous voyez bondir de plus de 10% les hospitalisations. Plus de 15 décès. Alors là, c'est plus uniquement de la théorie, mais la transmission communautaire fini par avoir un impact."  - Christian Dubé ministre de la Santé.

Deux décès sont toutefois retirés puisque l'enquête a permis d'établir qu'ils ne sont pas attribuables à la maladie.

20 339 prélèvements ont été réalisés dans la journée du 4 octobre.