Présence policière accrue dans les restos

RESTAURANT

Les clients risquent de croiser plus de policiers dans les restaurants en fin de semaine à Québec. Une attention particulière sera portée envers les établissements licenciés alors que le nombre de cas de Covid-19 bondit jour après jour.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) n'hésitera plus à sévir contre les établissements licenciés qui font fi des conditions de réouvertures en zone orange, après deux semaines de sensibilisations.

L'opération visera d'abord les restaurants où « des manquements avaient été observés antérieurement lors de visites de sensibilisation »

Les patrouilleurs vont s'attarder au maximum de deux adresses par table et l'obligation de tenir un registre.

Les cas de Covid-19 sont en hausse pour une quatrième journée de suite dans la Capitale-Nationale avec 80 cas rapportés jeudi.

Les règles de base, il faut continuer à les suivre. Mon sentiment, c'est qu'il (ne) faut pas qu'on l'échappe. J'ai peur qu'on l'échappe. 

- Régis Labeaume, maire de Québec

Les principales mesures qui seront vérifiées par le SPVQ :

  • Le respect de la distanciation sociale de deux mètres entre les tables ou la présence de séparation physique tel que les plexiglas
  • Les clients doivent être assis
  • Le port du masque lors des déplacements dans l'établissement
  • Les réservations requises et la présentation de pièces d'identités par les clients afin de prouver que leur résidence se situe en zone orange ou d'un palier inférieur
  • L'obligation d'être un maximum de deux personnes n'habitant pas à la même adresse ainsi que leurs enfants mineurs assis à une même table
  • L'obligation de tenir un registre des clients
  • L'obligation de consommer des aliments préparés sur place avec toute commande de boisson alcoolisée