Québec 21 dévoile son projet de transport collectif

Métro Québec 21

Québec 21 présentait ce matin sa vision du futur en matière de transport en commun, dont la pièce maîtresse est un métro léger électrique.

Le parti de Jean-François Gosselin propose le VALSE, pour véhicule automatique léger souterrain électrique, qui consiste en un métro léger électrique de 13,5 kilomètres et 4,5 kilomètres de trambus, en plus du projet de voies réservées déjà annoncé par Québec.

Le réseau serait connecté aux 4 métrobus et 4 parcours réguliers les plus achalandés. Il compterait 17 stations et 4 grands pôles d'échanges.

Selon une étude de la firme SYSTRA, un mode dédié souterrain permettrait d'atteindre une vitesse de 50 km/h, contre un maximum de 20km/h pour le tramway.

Québec 21 ajoute qu'un tel système souterrain n'aurait pas d'impact sur la circulation automobile et ne serait pas ralenti par des conditions météo difficiles.

Le coût du projet est quant à lui estimé à 2,9G$.

"UN COMBAT D'ÉGO" AVEC ÉQUIPE LABEAUME, ESTIME QUÉBEC FORTE ET FIÈRE

Le chef de Québec Forte et Fière, Bruno Marchand, déplore que la présentation de ce projet détourne l'attention des débats essentiels visant à améliorer Québec au cours du prochain mandat, "c’est regrettable, et surtout inadmissible, pour tout candidat qui aspire à la mairie", a-t-il exprimé par voie de communiqué.

"Pendant qu’on perd du temps à commenter un projet approximatif, on ne parle pas de relance économique, de solidarité sociale ou encore, de la place que devra occuper Québec dans une ère post-covid." - Bruno Marchand, chef de Québec Forte et Fière. 

Par ailleurs, même si le projet de tramway est actuellement retardé d'un an, M.Marchand maintient son appui. Il estime toutefois que le projet doit être amélioré pour mieux répondre aux préoccupations des citoyens de Québec.