Québec annonce quelques assouplissements aux mesures sanitaires

François Legault

La situation épidémiologique de certaines régions du Québec convainc le gouvernement Legault à annoncer certains assouplissements aux mesures sanitaires.

Dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, les élèves du primaire pourront, pour la plupart, retourner en classe dès lundi.

Ce n'est toutefois pas le cas pour les établissements du centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin et de la MRC de Bellechasse, qui demeureront fermés une semaine de plus.

La situation épidémiologique s'est en effet grandement améliorée à Québec, où le taux de positivité est passé de 6 à 4,2% au cours de la dernière semaine, ainsi qu'en Chaudière-Appalaches.

La Beauce et les Etchemins restent toutefois aux prises avec une importante transmission communautaire et un nombre élevé  d'hospitalisations.

"C'est très difficile pour les hôpitaux dans ce coin-là. On a été obligés de tranférer des patients à Sherbrooke, à Rimouski. Donc il n'y a vraiment plus de place dans le système hospitalier dans Beauce-Etchemin." - François Legault, premier ministre du Québec.

Quant aux autres autres mesures concernant les écoles secondaires, le couvre-feu et la fermeture des commerces non-essentiels, elles sont maintenues partout.

Du côté de l'Outaouais, l'ensemble des mesures spéciales d'urgence est prolongé jusqu'au 9 mai. Il s'agit de la région où la situation est la plus difficile avec 8,5% de taux de positivité et la limite du nombre de lits atteinte, forçant le déplacement de patients.

 

 

LE COUVRE-FEU À 21h30 POUR MONTRÉAL ET LAVAL

À Montréal et à Laval, où le taux de positivité aux tests de dépistage est en baisse et où les hôpitaux subissent moins de pression, le couvre-feu passera de 20h à 21h30 dès le lundi 3 mai.

"À Montréal, le taux de tests positifs est passé de 3,8% à 3%, puis à Laval, il est passé de 3,4% à 2,9%. Donc on voit, là, vraiment, que un, la situation c'est améliorée est rendue à un niveau beaucoup plus bas. En plus, il y a une marge de manoeuvre du côté des hôpitaux." - François Legault, premier ministre du Québec.

Le premier ministre Legault se dit malgré tout optimiste pour la suite des choses, notamment avec l'arrivée de la chaleur, la fin de l'année scolaire et la vaccination, tout en insistant sur l'importance de demeurer prudent.

M.Legault confirme d'ailleurs que son gouvernement travaille à une séquence de réouverture graduelle en prévision de la saison estivale. Il reconnaît toutefois qu'il pourrait être difficile d'avancer des dates précises, mais qu'il est possible d'élaborer un plan en regardant ce qui se fait à l'étranger.