Québec et Chaudière-Appalaches passent en zone rouge

Restaurant

Les régions de Québec, à l'exception de Portneuf et Charlevoix, et Chaudière-Appalaches, passent en zone rouge.

La Communauté métropolitaine de Montréal est aussi concernée.

Dès mercredi minuit, les bars, casinos et salles à manger de restaurants de ces régions seront fermés pour 28 jours.

La règle s'applique également aux salles de spectacles et de réception, ainsi qu'aux cinémas, musées et bibliothèques.

"Faut la casser, cette deuxième vague pour être capables de recommencer à se prendre dans nos bras, à se rassembler, à avoir du plaisir et avoir des partys, parce que c'est vrai que les Québécois aiment ça les partys, pis c'est une bonne chose. Mais là, faut faire un effort pour les 28 prochains jours."  - François Legault, premier ministre.

Les commerces tels que salons de coiffure et d'esthétique, hôtels et gyms demeurent quant à eux ouverts.

Un maximum de 25 personnes sera permis dans les lieux de culte.

Il ne sera plus possible de recevoir à la maison, puisque seules les personnes vivant à la même adresse pourront s'y trouver, sauf pour certaines exceptions. C'est le cas notamment de services essentiels tels que l'aide à domicile.

"C'est pas drôle ce qu'on annonce aujourd'hui, je le comprends, mais on ne le ferait pas si ce n'était pas pour sauver des vies, pour protéger notre réseau de la santé, pour protéger nos enfants." - François Legault, premier ministre.

Le masque devient par ailleurs obligatoire lors des manifestations.

 


 

LE MAIRE DE LÉVIS RÉAGIT

La Ville de Lévis présentera mercredi matin son plan en réponse au passage de Chaudière-Appalaches en zone rouge.

Des rencontres sont prévues demain avec avec la sécurité civile et le CISSS de Chaudière-Appalaches afin d'établir les règles précises.

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier dit ne pas être surpris par le changement de palier, compte tenu de la hausse de transmission communautaire dans les dernières semaines.

"On respecte les directives de la Santé publique, mais on n'en fera pas plus. Pourquoi ? Pour s'assurer que tout le monde ait la même information en même temps. On ne veut pas créer de distorsion entre le message gouvernemental et le nôtre." - Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Après avoir fait part de ses inquiétudes la semaine dernière, il se dit soulagé pour les commerces qui ont été entendus alors qu'une   fermeture massive est évitée.

La Ville lancera par ailleurs une importante campagne de promotion de près de 250 000$ dans les prochains jours afin d'inviter la population à respecter les consignes sanitaires et à encourager l'achat local.