Québec permet la réouverture de certains commerces

A restaurant is shown in a file photo from shutterstock.com.

Québec confirme la réouverture des commerces non-essentiels dès le lundi 8 février, partout au Québec. C'est également le cas des salons de coiffure et des musées.

Les centres commerciaux devront toutefois assurer un contrôle serré de la clientèle pour éviter le flanâge et les rassemblements. En clair, il sera recommandé de quitter le commerce aussitôt les achats effectués.

Le retour des étudiants pourra aussi se faire graduellement dans les cégeps et universités, en fonction de la situation dans chacun des établissements.

«Il est temps que les jeunes soient capables de voir leurs amis, voir leurs profs, pis voir une certaine activité sociale.  Notre objectif, c'est que les étudiants puissent y aller au moins une fois par semaine.» - François Legault, premier ministre du Québec.

Fortement réclamée, la permission de participer à certaines activités extérieures avec des personnes en dehors de sa bulle familiale est également accordée. Pour les résidents des zones rouges, un maximum de quatre personnes de quatre adresses différentes sera autorisé, contre huit personnes de huit adresses différentes en zone orange.

LE QUÉBEC DIVISÉ EN DEUX COULEURS: LE ROUGE ET LE ORANGE

Tel qu'attendu, le code de couleur mis en place en septembre dernier est en effet rétabli, bien que plus restrictif. Seules les régions de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent, de l'Abitibi-Témiscamingue, du Saguenay-Lac-St-Jean, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec se retrouveront en zone orange.

Dans ces secteurs uniquement, les restaurants et les gyms pourront rouvrir leurs portes, mais des règles strictes devront être observées. Par exemple, les restaurants devront fonctionner par réservations et tenir un registre. Ils ne pourront par ailleurs asseoir que deux adultes et leurs enfants, quel que soit le nombre d'enfants, autour d'une même table.

Les théâtres et cinémas en zone orange auront aussi la possibilité de reprendre leurs activités à partir du 26 février.

Peu importe la région, les bars doivent demeurer fermés et le télétravail est obligatoire.

Toujours pour les six régions placées en zone orange, le couvre-feu sera repoussé à 21h30 à partir de lundi, alors que pour l'ensemble des autres régions qui demeurent en  zone rouge, le couvre-feu est maintenu dès 20h. Québec précise que des ajustements concernant le couvre-feu pourraient être faits à partir du 22 février.

Le premier ministre François Legault rappelle que bien que la situation se soit améliorée à plusieurs endroits, le délestage dans les hôpitaux demeure bien présent. 34% des chirurgies sont actuellement reportées, rendant un rattrapage impossible.

LA RELÂCHE AURA LIEU

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge a confirmé un peu plus tôt aujourd'hui que la semaine de relâche aurait bel et bien lieu en mars, tel que prévu.

Le premier ministre François Legault tient toutefois à rappeler qu'il n'est pas question d'en profiter pour faire la location de chalets avec des amis. Il réitère sa demande d'éviter les déplacements entre les régions, même si aucun barrage routier ou contraventions ne sont prévus pour le moment.