Ratés des systèmes de communication : le SPVQ exige des solutions

Police de Québec

La Fraternité des policiers de la Ville de Québec réclame une rencontre d'urgence pour régler les problèmes des systèmes de communication.

Des ratés avec le nouveau système de répartition assitée par ordinateur et le Service évolué de radiocommunication pour l'agglomération de Québec sont survenus lors d'au moins deux événements dans les dernières semaines.

Hier, des problèmes ont forcé les policiers à se servir du GPS de leur téléphone personnel lors de la recherche d'un suspect pour une agression armée, dans le secteur Ste-Foy.

Les communications du SPVQ ont aussi été problématiques lors de la soirée du 31 octobre, dans le Vieux-Québec.

La Fraternité dit maintenant craindre pour la sécurité des policiers.

Tous deux mis en place l'an dernier, le RAO vise à permettre la demande de renforts auprès des équipes de répartition, alors que le SERAQ permet aux aux policiers de communiquer directement entre eux.