Relâche scolaire: de nouvelles mesures pourraient s'ajouter

Capture d'écran Facebook

La semaine de relâche, du 1er au 5 mars prochain, pourrait faire l'objet de mesures supplémentaires pour limiter la propagation de COVID-19. 

Lors de son point de presse aujourd'hui, le premier ministre François Legault a reconnu qu'une inquiétude demeure concernant cette période, alors que les déplacements sont nombreux.

Il précise qu'une annonce en ce sens sera faite dans les prochains jours.

«Déjà, on est en train de regarder différents scénarios pour mettre des mesures additionnelles pour la semaine du 1er mars, parce traditionnellement, dans la semaine de relâche, il y a beaucoup de mélange dans la population.» - François Legault, premier ministre du Québec.

Ces mesures pourraient également toucher les régions présentement en zone orange, précise-t-il.  Le couvre-feu, ainsi que la possibilité de mettre en place des barrages entre les régions pendant la première semaine de mars uniquement, feront notamment l'objet d'une réflexion.

Le premier ministre Legault se dit par ailleurs bien conscient que les résidents des zones rouges souhaitent passer au orange le plus tôt possible, mais que malgré une baisse du nombre de nouvelles infections et des hospitalisations, le délestage moyen de 27% oblige à demeurer prudents.