Signaleur décédé à Buckland: rapport de la CNESST

Sûreté du Québec

Une méthode contrôle de la circulation déficiente serait l'une des raisons expliquant le décès d'un signaleur routier, le 24 novembre dernier, à Buckland.

Vers 17h45 ce jour-là, Daniel Jacques, 64 ans, de St-Joseph-de-Beauce, guidait le conducteur d'un camion-nacelle qui reculait pour sortir d'une entrée privée.

Se  retrouvant alors dans la voie de circulation du rang St-Roch, un automobiliste roulant à environ 100 km/h en descendant la côte n'a pu l'éviter.

Suite à l'accident, la CNESST a exigé que l'employeur de la victime, Garda World, mette en place une signalisation conforme et un éclairage suffisant pour assurer une bonne visibilité, en plus d'identifier un positionnement sécuritaire pour le signaleur.

L'organisme recommande par ailleurs les sorties par l'avant.