Sondage sur le tramway : le maire Labeaume a confiance

Le maire de Québec n'entend pas à rire avec le niveau de risque de propagation de la COVID-19 dans sa ville. Régis Labeaume a publié une vidéo Facebook dans laquelle il sermonne ses citoyens.

Le maire de Québec accueille favorablement les résultats du sondage Léger/Journal de Québec publié ce matin, lequel démontre un appui de 56% de la population envers le projet de tramway, en excluant les indécis.

Selon M.Labeaume, l'enquête réflète les prévisions de son administration.

Ce qui est toutefois clair pour lui, c'est que la baisse remarquée par rapport au dernier coup de sonde, en avril 2019, est attribuable à l'hésitation du gouvernement.

"C'est une chute de milliards de dollars pour le transport collectif à Montréal et le gouvernement lésine pour Québec. Les gens de Québec le sentent, ça. Je les connais, les gens de Québec, ça passera jamais. Ils sont fiers et veulent pas revenir 15 ans en arrière quand Québec étaient oublié ou mis de côté (...). Québec ce n'est pas une bourgade et la population l'exprimera éventuellement d'une façon ou d'une autre." - Régis Labeaume, maire de Québec.

De son côté, le chef de Québec 21 estime que le sondage fait plutôt ressortir l'indécision de la population concernant le projet de tramway. Jean-François Gosselin dit croire que la Ville devra faire une nouvelle proposition.

"Même dans les arrondissements où le tramway passe, les appuis sont loin d’être solides et convaincants. En banlieues, les appuis sont tout simplement anémiques et reflètent bien nos préoccupations et celles du gouvernement. Les citoyens veulent un projet, mais attendent une alternative sérieuse et nous leur proposerons notre vision le moment venu. Le vrai sondage aura lieu le 7 novembre 2021." - Jean-François Gosselin, chef de l’Opposition officielle à la Ville de Québec..

Le Réseau structurant de transport en commun est plus populaire dans les arrondissements centraux, alors qu'il récolte notamment 65 % dans Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge et 60 % dans La Cité-Limoilou, les deux secteurs principalement concernés par le tramway.

À l'inverse, l'approbation des résidents de Beauport et de la Haute-Saint-Charles se situe respectivement à 29 et 39%.

L'appui au projet de 3,3 milliards de dollars atteignait tout juste 40% pour l'ensemble de la population lors d'un autre sondage, en juin dernier.