Tramway: la ministre Guilbault affirme ne pas bloquer le projet

genevieve guilbault

Le dossier du tramway continue de retenir l'attention, alors que plusieurs se demandent ce qui empêche encore Québec de donner son feu vert au lancement des appels d'offres.

Le maire de Québec Régis Labeaume dit être toujours en communication avec le ministre des Transports François Bonnardel, mais ne pas vraiment comprendre comment les banlieues peuvent être mieux desservies. Selon lui, les modifications apportées au projet et les récents ajouts, tels que le Flexibus, permettent de répondre à toutes les attentes.

De son côté, la ministre responsable de la Capitale-Nationale Geneviève Guilbault assure ne pas être à l'origine du blocage. Elle précise que les relations demeurent très bonnes et que les attentes du gouvernement ont toujours été très claires.

"Est-ce qu'on peut s'assurer de la condition de dessertes de banlieues, on le fait avec la Ville, il y a des discussions qui sont toujours en cours. Et oui, les discussions avancent et non, je ne suis pas source de blocage." - Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale.

En marge d'un point de presse ce matin, le maire de Lévis Gilles Lehouillier s'est dit d'avis qu'il fallait demeurer positif concernant la réalisation du projet de tramway, tout comme celui du tunnel Québec-Lévis.

Celui-lui, les nombreux investissements annoncés au cours des dernières années à Montréal et à Longueuil démontrent une volonté du gouvernement de développer le transport en commun.
 

"Je pense que les gens sont conscients que ces projets-là vont se réaliser. Maintenant, il s'agirait peut-être qu'on ait un échéancier de réalisation le plus rapidement possible." - Gilles Lehouillier, maire de Lévis.