Trois Québécois sur quatre convertis aux achats en ligne

amazon

La première année de la pandémie de Covid-19 est venue chambouler nos habitudes tout en influençant nos façons de vivre et de consommer. Les mesures de confinement ont propulsé le commerce électronique à des niveaux jamais vus et le Québec n'y a pas échappé.

Une étude de l'Université Laval conclut que 78% des Québécois ont commandé au moins une fois sur le web en 2020, soit une progression de 15% en 12 mois.

L'augmentation est de 29% au sein du groupe des 55 à 64 ans qui ont vraisemblablement été séduits par le concept qui favorise la distanciation sociale, selon l'enquête NETendances de l'Académie de la transformation numérique (ATN).

La valeur des dépenses en ligne dépasse par ailleurs les 1 000 dollars pour le tiers des cyberacheteurs.

Dans la dernière année au Québec, le géant Amazon a accaparé 41% des achats électroniques contre 25% pour les marchands québécois.

Les vêtements, produits électroniques,et le divertissement restent les biens les plus vendus en ligne. 

Quelques statistiques en rafales :

  • La proportion des 65-74 ans qui ont acheté en ligne est passée de 36 à 68%.
  • 36% des consommateurs ont affirmé avoir dépensé moins de 500$
  • 32% affirment avoir dépensé plus de 1 000$
  • 41% du montant total de tous les achats réalisés en ligne via Amazon
  • 25% des achats en ligne sur les sites Web ou applications mobiles de marchands québécois
  • 26% des Québécois sont abonnés au service d'Amazon Prime, soit une hausse de 14% en 12 mois
  • 92 % des cyberacheteurs québécois sont satisfaits du respect des délais de livraison