Un candidat-vaccin qui produit des anticorps en 10 jours

Vaccine (CTV News)

La pandémie de la COVID-19 qui a fait plus de 300 000 morts depuis le début de l'année, dont 3 351 au Québec, a entraîné un changement drastique dans nos habitudes et les gouvernements sont clairs : il faudra apprendre à vivre différement jusqu'à la découverte d'un traitement contre la maladie. Des chercheurs de Québec nous permettent aujourd'hui d'espérer l'arrivée d'un vaccin avant 2021.

La biopharmaceutique Medicago, dont le siège social est situé à Québec, annonce des résultats prometteurs qui nous permettent de croire à l'élaboration et la commercialisation d'un vaccin contre la COVID-19 avant la fin de l'année. Les souris testées récemment ont développé des anticorps 10 jours seulement, après avoir reçu une simple dose conçue par Médicago.

Les chercheurs pensent pouvoir lancer des essais cliniques sur l'humain cet été, mais ils doivent valider leurs résultats une deuxième fois avant d'obtenir l'approbation des autorités canadiennes et américaines.

Ces résultats positifs sont essentiels pour lancer une étude clinique chez des personnes en santé. Une fois que les résultats d'une deuxième dose de "rappel" seront obtenus, Medicago soumettra une demande d'essai clinique à Santé Canada ainsi qu'une demande de drogue nouvelle (NDA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis afin de permettre le début des essais cliniques sur l'humain cet été.

- Nathalie Landry, v-p aux affaires scientifiques et médicales chez Medicago 

Médicago affirme avoir la capacité de produire 20 millions et 100 millions de doses par année dans ses usines de Québec et de la Caroline du Nord.

Le vaccin-candidat n'est pas développé à partir du SARS-CoV-2, mais plutôt grâce aux Particules Pseudo-Virales (PPV) des plantes qui imitent la forme et les dimensions d'un virus.