Un deuxième procès pour l'ancien juge Jacques Delisle

jacques-delisle

Le ministre fédéral de la Justice ordonne la tenue d'un nouveau procès à l'endroit de l'ancien juge Jacques Delisle, incarcéré depuis 2012 pour le meurtre de sa conjointe,  Nicole Rainville.

À la suite d'une analyse approfondie du dossier, le ministre David Lametti fait valoir par communiqué que de nouveaux éléments permettent d'avoir "des motifs raisonnables de conclure qu'une erreur judiciaire s'est probablement produite".

Il précise toutefois que sa décision ne constitue pas un verdict de culpabilité ou d'innocence à l'égard de M.Delisle.

"Favoriser un système de justice pénale juste et impartial qui respecte les besoins des victimes tout en évitant d'éventuelles erreurs judiciaires est capital pour accroître la confiance des Canadiens et Canadiennes dans notre système de justice. Après un examen approfondi et la découverte de nouveaux renseignements, je suis convaincu qu'il y a des motifs raisonnables de conclure qu'une erreur judiciaire s'est probablement produite dans le dossier de M. Delisle et qu'un nouveau procès est nécessaire." - David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada.

Aujourd'hui âgé de 85 ans, Jacques Delisle a toujours clâmé son innocence. La Défense maintient que la victime s'est plutôt enlevé la vie, en 2009.