Un gym défie la santé publique à Québec

Gym, pandémie, fitness gym, covid-19, coronavirus, santé publique, québec

Alors que l'impatience se fait sentir chez plusieurs entrepreneurs qui se sentent « oubliés » par le gouvernement depuis le processus de déconfinement, un centre d'entraînement de Québec défie la santé publique en redémarrant ses activités ce matin dans la capitale.

Le Mega Fitness Gym de l'Ancienne-Lorette a ouvert ses portes à 5h30 ce matin sans l'accord des autorités qui n'ont toujours pas donné d'échancier pour la relance des bars et des gyms qui sont fermés depuis la mi-mars en raison de la pandémie de la COVID-19. Le propriétaire affirme qu'il contestera les contraventions advenant une visite des policiers.

L'établissement a établi un protocole que ses membres devront respecter à la lettre sans quoi ils pourraient se faire montrer la porte. Les sessions d'entraînement sont notamment limitées à 90 minutes et il est impossible pour le moment de prendre une douche après la sessions. Les camisoles sont également proscrites.

Une centaine de bouteilles de désinfectant ont été disposées dans le gym. Les utilisateurs doivent obligatoirement se laver les mains après chaque machine.

Pour le moment, seulement les sports extérieurs sont autorisés dans la province, et ce, en échange de plusieurs conditions.

1 763 personnes ont été contaminées par le coronavirus sur le territoire de la Capitale-Nationale, dont plus de 1 100 sont maintenant guéries. Trois dépistages positifs ont été confirmés depuis 24 heures. Le virus a fauché 161 vies sur la Rive-Nord de Québec. La maladie a fait 8 autres victimes sur l'autre rive du fleuve dans Chaudière-Appalaches.