Une autre étude sur le pont de Québec

Pont de Québec

Le fédéral ne se sent pas encore suffisamment outillé pour prendre une décision éclairée sur l'avenir du pont de Québec.

Cinq ans après s'être engagé à régler le dossier de la peinture, les libéraux de Justin Trudeau ont commandé une nouvelle étude qui s'intéressera à l'impact socio-économique du lien centenaire.

L'appel d'offres publié le 6 janvier exige également l'analyse de l'impact économique de plusieurs scénarios de restauration du pont.

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier s'interroge sur la démarche alors que la nécessité de peinturer n'est plus à démontrer à son avis.

En août dernier, Ottawa a nommé le négociateur Yvon Charest pour évaluer les meilleures façons d'assurer la survie du pont de Québec, dont le rachat par le gouvernement.

Le député Joël Lightbound explique que la nouvelle étude servira d'outils pour l'analyse des recommandations de l'ancien président de l'Industrielle Alliance.

La peinture du pont de Québec est estimée à 600 millions de dollars.