Une plainte allègue un parti pris qui avantage la Davie

Chantier Davie

La décision d'Ottawa d'ouvrir la porte à un troisième chantier maritime au sein de sa stratégie de construction navale fait actuellement l'objet d'une plainte.

L'entreprise ontarienne Heddle Marine estime que le fédéral favorise le chantier Davie avec l'ajout d'un critère sur la taille des navires qui a depuis été revu dans l'appel d'offres.

Les pouvoirs d'enquête du Tribunal canadien du commerce extérieur ont toutefois été récemment restraints par le Ottawa pour des questions de sécurité nationale.

Le candidat qui sera retenu obtiendra un lucratif contrat de plusieurs milliards de dollars pour la construction de six brise-glaces destinés à la Garde côtière canadienne.

La commande permettrait à un chantier comme celui de la Davie à Lévis de fournir du travail à près de 1 000 persones pendant plusieurs années.

Heddle Marine de son côté a soumissionné pour le contrat grâce à une association avec une entreprise néerlandaise.

Avec la collaboration de Caroline Dumont