Une plainte en éthique pour le déguisement de Catherine Dorion

Catherine Dorion, Halloween, Québec Solidaire

Une plainte en éthique pour le déguisement de Catherine Dorion

Catherine Dorion dérange visiblement plusieurs collègues à l'Assemblée nationale.

La députée solidaire de Taschereau fait l'objet d'une plainte des libéraux au Commissaire à l'éthique et à la déontologie pour sa photo d'Halloween sarcastique où on la voit, sourire moqueur, habillée en tailleur, dans le Salon rouge du Parlement.

L'enceinte est traditionnellement réservée aux cérémonies officielles et l'élue n'avait pas la permission de président de l'Assemblée pour utiliser le décor solennel.

Le PLQ se réfère entre autres aux valeurs requises chez un député dont  la droiture, la sagesse et la bienveillance.

La députée de Québec Solidaire a retiré sa publication sur Facebook devant le tollé que son initiative à généré.

Elle assure que son cliché était simplement un clin d'oeil à tous ceux qui ont critiqué sa tenue vestimentaire dans les semaines qui ont suivi son élection. Catherine Dorion ajoute que son objectif n'était pas de se moquer de l'institution ou encore des collègues députées.

J'ai fait de l'autodérision. Voici pourquoi moi je me serais sentie déguisée. Le fait qu'on s'insurge et qu'on dise que ça, c'est manquer de respect, quand on a été dans le parti qui a «crissé» le Québec à terre pour faire faire de l'argent à ses amis, moi je trouve que ça n'a aucun bon sens.

- Catherine Dorion

Le député péquiste de Jonquière s'est aussi permis d'attaquer la solidaire en lui demande de cesser de faire un spectacle.

Sylvain Gaudreault dit se ficher de son style vestimentaire, mais l'invite à se concentrer sur son travail dans son comté.

La réplique ne s'est pas fait attendre...