Vaccination: les 12-17 ans pourront prendre rendez-vous dès le 25 mai

Vaccin ado

Les jeunes de 12 à 17 ans recevront leur vaccin contre la COVID-19 d'ici le 23 juin. Québec confirme que la prise de rendez-vous débutera le mardi 25 mai.

Dates à retenir: 

21 mai : À Montréal, la vaccination en famille sera possible dans les deux sites à l'auto du circuit Gilles-Villeneuve et de l'aéroport Montréal-Trudeau.

25 mai: Début de la prise de rendez-vous pour la vaccination des 12 à 17 ans de partout au Québec dans les centres de masse. Des plages horaires leur seront réservées, de soir et de fin de semaine.

Semaines du 7 et du 14 juin: vaccination en milieu scolaire. Le réseau scolaire sera mis à contribution, soit en offrant la vaccination des élèves dans certaines écoles ou en organisant un transport entre l'école et le centre de vaccination.

"Je pense qu'il y a à peu près 20% de nos jeunes au primaire et au secondaire qui vont se faire vacciner par ce que je vais appeler des cliniques mobiles, c'est-à-dire qu'on va aller dans les écoles les rejoindre. Puis l'autre 80%, c'est vraiment qu'on va prendre les autobus scolaires, pis on va aller chercher ces jeunes-là pis on va aller dans nos grands centres de vaccination de masse." - Christian Dubé, ministre de la Santé.

La décision finale reviendra au milieu scolaire, en collaboration avec les CISSS et les CIUSSS.

Au moins un des deux parents devra par ailleurs signer une autorisation pour les 12-14 ans, alors que les plus vieux pourront choisir eux-mêmes s'ils souhaitent être immunisés.

530 000 jeunes sont visés par cette opération, soit 6% de la population québécoise.

 


 

UNE 2e DOSE AVANT LA PROCHAINE RENTRÉE SCOLAIRE

Québec maintient que les deuxièmes doses seront majoritairement administrées avant la prochaine rentrée scolaire. La procédure de cette étape sera précisée plus tard.

Le directeur de la campagne de vaccination Daniel Paré évoque toutefois que l'opération pourrait se dérouler dans les derniers jours du mois d'août.

"On le sait que justement, avant la semaine d'entrée scolaire, il y a souvent une semaine dite administrative, donc on a une fenêtre-là qui pourrait être bien utilisée pour la deuxième dose notamment." - Daniel Paré, directeur de la campagne provinciale de vaccination.

Il est également trop tôt pour déterminer si le masque sera encore obligatoire dans les écoles en septembre prochain, mais le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge promet des réponses avant la fin du mois de juin.

Par ailleurs, le gouvernement indique que des discussions sont en cours avec la Santé publique concernant les bals de finissants et qu'une annonce sera faite dans les prochains jours.