VIDÉO: la municipalité de Beauceville sous le choc

Incendie Beauceville

À Beauceville, des démarches sont en cours en vue de la reprise éventuelle des opérations de l'entreprise touchée par un incendie, lundi.

La priorité demeure toutefois l'accompagnement des employés et de leurs familles, après le décès de trois collègues et l'hospitalisation de cinq autres.

Les activités de l'usine Bois ouvré, qui compte une cinquantaine d'employés, sont donc suspendues pour une durée indéterminée.

Noovo Info s'est rendu sur place hier, pour rencontrer des proches et collègues des trois victimes, Martin Roy, Jean Lachance et Mario Morin.

Le fils de M.Roy, Zachary, décrit son père comme un homme passionné et souriant.

"Il adorait ça aller dans la nature. C'était aussi quelqu'un de farceur, qui aimait faire des blagues et taquiner les autres. Ses derniers mots ça été : je pense qu'on va oublier la chasse cette année." - Zachary Roy, fils de Martin Roy, décédé dans l'incendie.

Francis Carrier a été l'un des premiers à constater l'incendie. Pour lui, il ne fait aucun doute que les victimes ont agi en héros. 

À la vue de l'état de son lieu de travail, il reconnaît avoir été très chanceux d'avoir la vie sauve.

Le reportage complet de Noovo Info est disponible en cliquant ici.