1,1 M$ pour les organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Communautaires (iStock.com Nattakorn Maneerat)

L'aide de 70 millions de dollars débloquée par Québec mercredi pour soutenir les organismes communautaires est généralement bien accueillie dans la région.

Ceux du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie se partageront 1,11 millions afin de compenser l'annulation de plusieurs activités de financement en raison de la pandémie.

La coordonnatrice de la Table régionale des organismes communautaires (TROC) du Bas-Saint-Laurent affirme que ses membres ont été durement touchés par la crise.

Selon Émilie St-Pierre, uniquement en santé et en services sociaux, les pertes sont évaluées à 1,3 millions de dollars.

« Parfois, l’annulation d’une seule activité peut représenter un trou dans le budget des organismes de plusieurs dizaines de milliers de dollars. On ne sait pas non plus de quoi sera composé les prochains mois. Quand on sait que 55 % des revenus des organismes proviennent de sources autres que les programmes de financement gouvernementaux, ça peut être inquiétant. »

Émilie St-Pierre, coordonnatrice de la Table régionale des organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent

Cependant, madame St-Pierre s'explique mal que la moitié de l'enveloppe soit consacrée à la grande région de Montréal. Elle déplore aussi que des régions semblables au Bas-Saint-Laurent ont reçu un montant deux fois supérieur.