Agression près de la place des Anciens Combattants: trois individus de retour en cour

Palais de justice de Rimouski

Les trois individus accusés de voies de fait dans l'agression qui est survenue le 21 juillet, près de la place des Anciens Combattants à Rimouski, étaient de retour en cour lundi.

Kayla Gidéon de Listuguj et Maxime Lévesque de McLeod au Nouveau-Brunswick ont opté pour un procès devant juge et jury.

Ils subiront d'abord leur enquête préliminaire les 12 et 13 mars.

Érik Pitre, 20 ans de Val D'Amours au Nouveau-Brunswick, était présent lundi matin au palais de justice de Rimouski et reviendra devant le tribunal le 27 février pour son enquête préliminaire.

Rappelons qu'un homme de 25 ans a été agressé et a subit des blessures graves lors d'une altercation. Il avait été transféré par avion-ambulance dans un hôpital de Québec.

Avec la collaboration de Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média.