Bruno Paradis obtient un troisième mandat à la MRC de La Mitis

Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis et maire de Price.

Le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis, est réélu par ses paires pour un troisième mandat de deux ans.

Également maire de Price, il a été élu sans opposition, une belle marque de confiance, selon lui.

Dans les quatre dernières années, il dit avoir réussi son pari d’amener une ambiance collaborative et conviviale au sein du conseil de la MRC de La Mitis.

« De voir l’esprit de camaraderie qui existe au sein du conseil, c’est assez frappant quand on compare à d’autres années auparavant. L’ambiance est vraiment agréable, on discute ensemble de projets, on échange. C’est très convivial, après souvent les gens restent pour continuer de discuter pendant une heure ou deux. »

Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis

Le maire de Saint-Gabriel, Georges Deschênes, a aussi été réélu comme préfet suppléant.

Le budget de la MRC de La Mitis pour 2022 est d’environ 15 M$.

Parmi les projets jugés prioritaires, Bruno Paradis mentionne l’enjeu de recrutement de main-d’œuvre et l’offre en hébergement touristique. Il souhaite que La Mitis devienne davantage une destination touristique plutôt qu’une voie de passage vers la Gaspésie.

La gestion des matières résiduelles fait également partie des dossiers majeurs. D’ici 2024, Bruno Paradis espère que les déchets seront pris en charge localement plutôt qu’à Rivière-du-Loup.

« On essaie de sensibiliser les gens à réduire leurs déchets. Mais tout le monde va quand même porter son bac et on doit gérer ces matières résiduelles là. On parle d’au-dessus de 80 000 km de camionnage qu’on éviterait en changeant de site, donc l’empreinte écologique serait moins grande. »

Avec la collaboration de Martin Brassard, journaliste Noovo Info