C'est officiellement la fin pour la Commission scolaire des Phares

assemblée commissaires fev 2018

C'est la fin pour la Commission scolaire des Phares.

Tel que promis en campagne électorale, le gouvernement de la CAQ a officiellement aboli en fin de semaine  les commissions scolaires francophones qui seront remplacées par des centres de services aux écoles.

Même s'il admet que le système en place n'était pas parfait, l'ex président de la Commission scolaire des Phares est fier des réalisations de son organisation au cours des dernières années.

« Comme le transport scolaire du midi, comme le hockey de la LHPS, comme les interventions pour le maintien du programme d'études internationales et comme on l'a fait la semaine passée soit de payer les frais d'inscription et le matériel didactique pour la formation professionnelle. »  

Gaston Rioux, ex-président de la Commission scolaire des Phares

Archives

Par ailleurs, celui qui exerce le métier de médecin-vétérinaire mais qui oeuvre également  depuis 20 ans dans le milieu scolaire ne cache pas son inquiétude pour l'avenir des plus petites écoles de la région.

« Je suis inquiet pour la MRC Rimouski-Neigette et pour celle de la Mitis. Qu'adviendra-t-il des programmes de l'école du Mistral à Mont-Joli soit le football, le hockey et autres programmes ? Si l'autonomie est augmentée pour les écoles, j'imagine que l'école Paul-Hubert de Rimouski voudra attirer toutes ces concentrations-là dans son établissement. »

Gaston Rioux.

Jusqu'ici, le gouvernement de la CAQ a donné bien  peu de détails sur les structures qui remplaceront les Commissions scolaires.

spacer