COVID-19 : la protection des aînés doit être la priorité, dit Bérubé

CHSLD 1

Le député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti Québécois (PQ) insiste sur le fait que les ainés doivent être la priorité absolue des familles en cette fin de semaine de Pâques.

Pascal Bérubé souligne que le Bas-Saint-Laurent est, jusqu'ici, épargné par des éclosions majeures de COVID-19 dans les résidences pour personnes âgées.

Il rappelle toutefois que le virus a déjà causé quatre décès au Manoir du Havre à Maria. 45 des 71 cas de COVID-19 en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont un lien direct avec cette résidence.

Pour éviter une situation similaire au Bas-Saint-Laurent, il croit que la vigilance doit être au maximum dans les prochains jours.

« C'est sûr que la résidence Marie-Anne-Ouellet de Lac-au-Saumon est très surveillée mais aussi toute résidence privée pour ainés ainsi que les ainés qui habitent dans leur résidence privée, alors il faut surveiller tout le monde. Évidemment, c'est prouvé, les CHSLD c'est très fragile. » 

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti Québécois

Accédez à toute l'information d'ici et partout au Québec dans notre dossier spécial Covid-19