COVID-19 : La situation dégénère dans l'ouest du Bas St-Laurent

COVID-19

Le Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux du Bas-St-Laurent confirme aujourd'hui 30 cas de variants dont 4 sont présentement hospitalisés.

Le nombre de cas reliés aux variants se multiplient et,  à ce rythme, la région est menacée de retourner en zone rouge.

Au total, il y a 10 milieux en éclosions actives dans Rivière-du-Loup et le Kamouraska dont une à l’unité jumelée de pédiatrie/court séjour du Centre hospitalier du Grand-Portage de Rivière-du-Loup. Un usager et un employé sont positifs à un variant de la COVID-19.

Également 4 écoles sont considérées comme un milieu d'éclosion. Les écoles sont : l'école primaire de Sacré-Cœur de La Pocatière, l'école polyvalente de La Pocatière et les écoles primaires l’Étoile-Filante de Saint-Onésime et école primaire de Saint-Philippe-de-Néri qui sont fermés.

Au total, se sont 14 écoles qui sont touchées par un variant. 

Au total, 969 personnes sont en isolement dans ces 2 MRC.

Il y a maintenant, au total 63 cas actifs dans la région. Les régions les plus touchées sont sans surprises Rivière-du-Loup avec 29 et le Kamouska avec 23.

Pour l'Est du territoire, il y a 4 cas actifs dans la Matanie, 3 dans la Mtis et maintenant un dans toutes les autres MRC du Bas-St-Laurent, même la Matapédia qui était parfaite depuis le début février.