COVID-19 : le port du masque maintenu jusqu'à la fin avril au Québec

luc-boileau-1-5813683-1646923623808

Les Québécois devront encore patienter un peu pour retrouver leur vie d'avant. La Santé publique a recommandé au gouvernement Legault de prolonger l'obligation du port du masque dans les lieux publics et les transports en commun jusqu’à la fin du mois d’avril.

Le Directeur national par intérim de la santé publique, le Dr Luc Boileau, a confirmé l'information qui était dans l'air depuis quelques heures en conférence de presse mardi avant-midi. Le port du masque obligatoire devait être levé le 15 avril, mais la 6e vague officiellement annoncée mercredi dernier oblige les autorités à changer leur plan.

«On fait juste le repousser de quelques jours et on verra par la suite. L’intention n’est pas de le garder pour toujours» -Le Dr Luc Boileau

La situation sera réévaluée, mais il est peu probable que les masques tombent avant le 30 avril. La Santé publique tiendra un autre point de presse vendredi.

Le Dr Luc Boileau a également lancé un appel à la vigilance à la population, rappelant que la durée de contagion d'une personne infectée à la COVID-19 est de 10 jours, tant pour le BA.2 qu'Omicron.

«Vivre avec le virus, ça ne veut pas dire de l'oublier, c'est de vivre avec le virus en étant prudent pour pas prendre de risque de contracter la maladie.» -Le Dr Luc Boileau

Après les 5 jours d'isolement obligatoires, le Dr Luc Boileau insiste sur l'importance d'être prudent. Les personnes qui ont contracté le virus peuvent reprendre certaines activités, mais ne doivent pas aller dans des rassemblements.

«Ce n'est pas le temps d'aller au restaurant, dans des spectacles, de faire des activités sportives avec d'autres, ce n'est pas le temps non plus de recevoir des gens ou d'aller dans des réceptions, d'aller dans des bars ou d'aller chanter, ce n'est pas le temps.» -Le Dr Luc Boileau

ACCÈS ÉLARGI À LA 4e DOSE

Québec élargit l'accès à la quatrième dose de vaccin, en raison de la hausse des cas de COVID-19 et des hospitalisations.

Dès demain matin, les personnes de 70 ans et plus pourront prendre rendez-vous sur le portail Clic santé.

Ce sera au tour des 60 ans et plus dès lundi prochain.

Le Dr Luc Boileau invite aussi les personnes n'ayant pas encore reçu de troisième dose de vaccin à prendre un rendez-vous.

Par ailleurs, il faut s'attendre à ce qu'il y ait une autre campagne de vaccination pour les autres catégories d'âge à l'automne, a affirmé le Dr Jean Longtin, expert clinique en appui à la gestion scientifique de la pandémie du ministère de la Santé, aussi présent à la conférence de presse.