COVID-19: les étudiants du Bas-Saint-Laurent sont plus anxieux

Étudiant

Comme partout au Québec, la pandémie a des impacts importants sur le choix de carrière des étudiants et étudiantes du Bas-Saint-Laurent.

L'organisme à but non lucratif Académos a publié le résultat d'un vaste sondage réalisé auprès de plus de 4 000 jeunes francophones de tout le Canada.

Au Bas-Saint-Laurent, 74 étudiants ont répondu aux questions du sondage.

Sans surprise, la motivation scolaire est à la baisse et se situe à 5,8 sur 10.

Un résultat qui est très similaire à celui des autres régions du Québec.

Près de 7 étudiants sur 10 au Bas-Saint-Laurent ont davantage réfléchi à leur orientation scolaire et professionnelle depuis le début de la pandémie il y a bientôt un an.

Près d'un répondant sur deux est plus anxieux par rapport à son choix de carrière et s'inquiète face à son avenir professionnel.

Plus d'un tiers des étudiants de la région craignent que leur éventuel diplôme ait moins de valeur en raison de l'enseignement offert pendant la pandémie.