Création d'une formation duale en soudage-montage au Bas-Saint-Laurent

soudure

Une nouvelle formation duale en soudage-montage voit le jour au Bas-Saint-Laurent afin de combler les besoins de main-d’œuvre dans la région.

Le Comité d’action de la main-d’œuvre en fabrication métallique industrielle du Bas-Saint-Laurent (CAMOFMI) et le Comité sectoriel de main-d’œuvre dans la fabrication métallique industrielle (CSMOFMI/PERFORM) annoncent la création d’une première cohorte d’une quinzaine de soudeuses et de soudeurs.

Québec octroie une subvention de plus de 1 M$ pour la réalisation du projet.

Les élèves qui s’inscriront au programme obtiendront un diplôme d’études professionnelles et un certificat de qualification professionnelle. Ils seront salariés pendant toute la durée de leur parcours.

La formation se déroulera en alternance travail-études en partenariat avec un Centre de formation professionnelle et une entreprise. 800 heures seront consacrées en entreprise et 1000 heures en formation professionnelle.

Selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, il s’agit d’un effort pour lutter contre la pénurie de main d’œuvre.

Ministre Jean Boulet

Capture d'écran Zoom | Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et ed la Solidarité sociale

« C’est un programme de formation de courte durée dans des emplois là où il y a de la pénurie de main-d’œuvre et c’est un secteur où il y a énormément de demandes dans la région du Bas-Saint-Laurent. C’est une solution concrète. L’alternance études-travail c’est une solution d’avenir. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Selon le ministre, une cinquantaine de soudeurs seront diplômés d’ici trois ans.

La formation sera offerte dès le 15 mars au CFPRO Matanie — Vallée et Foresterie, au CFP Mont-Joli-Mitis et au CFP Pavillon-de-L’Avenir.