De nouvelles accusations contre les deux agents correctionnels

Marc-Antoine Demers et Pierre-Yves Albert, deux agents correctionnels de la prison de Rimouski ont comparu pour des accusations relativement à une affaire de drogue.

De nouvelles accusations sont portées à l'endroit des deux agents de détention qui auraient fait le trafic de drogues à la prison de Rimouski.

Pierre-Yves Albert et Marc-Antoine Demers ont comparu plus tôt ce lundi matin au Palais de Justice de Rimouski. Avec les nouvelles dénonciations enregistrées, Pierre-Yves Albert fait face à 8 accusations et Marc-Antoine Demers à 9 accusations.

Il s'agit d'accusations reliées à la possession et au trafic de drogues mais également de corruption, complot et abus de confiance. Les actes seraient survenus entre le 1er avril et le 31 août 2019.

Les deux accusés ont plaidé non-coupable et ils ont été remis en liberté. Ils devront respectés les mêmes conditions que lors de leur comparution précédente en septembre.

Pierre-Yves Albert et Marc-Antoine Demers seront de retour pour l'étape d'orientation de leurs dossiers le 13 janvier.

« Si on a porté des accusations c'est que puisqu'on a une preuve hors de tout doute raisonnable, du moins selon le ministère public pour continuer alors s'il y avait procès dans les prochains jours, le ministère public serait en mesure de procéder. »

Jérôme Simard, procureur de la Couronne