Des algorithmes contre la pollution des océans

beluga

Des chercheurs rimouskois ont créé des algorithmes intelligents capables de détecter, à l'aide de sonars, les engins de pêche perdus au fond des océans.

Grâce à des images acoustiques, ces algorithmes permettent de repérer et cartographier les déchets de pêche tels que filets, cordages, casiers et autres objets dangereux pour les espèces marines.

Les résultats des recherches, menées par Guillaume Labbé-Morissette et Sylvain Gautier, deux chercheurs du Centre Interdisciplinaire de Développement en Cartographie des Océans (CIDCO), seront publiées dans le Journal Of Ocean Technology.

« On veut en arriver à utiliser ces systèmes de détection en temps réel sur des bateaux pour aller récupérer les déchets en même temps qu’on les détecte. »

Jean Laflamme, directeur général du Centre Interdisciplinaire de Développement en Cartographie des Océans

Cette démarche s'inscrit dans le cadre d'un chantier financé par Pêches et Océans Canada.

Les chercheurs estiment que des millions de tonnes d'engins et accessoires de pêche perdus ou abandonnés parsèment les fonds marins.

Des chercheurs rimouskois ont créé des algorithmes intelligents capables de détecter les engins de pêche perdus au fond des océans.

Gracieuseté, Centre Interdisciplinaire de Développement en Cartographie des Océans

spacer