Détresse psychologique: le CISSS conçoit une campagne de sensibilisation

sante-mentale

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent lance une campagne de sensibilisation visant à contrer la détresse psychologique au sein de la population.

Selon l'organisme, la pandémie de COVID-19 peut avoir des conséquences importantes sur la santé physique et mentale des individus.

« Parfois, on se dit : « Je n’ai pas besoin de demander de l’aide. Je veux régler mes choses tout seul. J’ai un bon cercle d’amis. » Mais, dans la réalité qu’on a vécu et qu’on continue à vivre, on est un peu plus isolé. On a perdu le contact en face-à-face avec nos amis et notre réseau social ce qui fait en sorte que des fois ça vaut la peine de passer un petit coup de fil pour avoir un conseil. »

Frédéric Audibert, coordonnateur des services communautaires au Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent

La campagne s'articule autour de sept situations du quotidien susceptibles d'entraîner une dégradation du bien-être, dont le télétravail, l'isolement et la précarité financière.

Elle sera diffusée, au cours des prochaines semaines, dans les journaux, sur les médias sociaux ainsi que dans différents lieux publics. Le CISSS invite les citoyens qui ont besoin d'aide à communiquer avec le service Info-Social en composant le 811, option 2.