La vaccination à bord d'un autobus sillonnant le Bas-Saint-Laurent

Vacc-I-Express

La campagne de vaccination au Bas-Saint-Laurent s’amène dans les festivals, à la plage, dans des entreprises et dans les municipalités éloignées à l’aide d’un autobus.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a dévoilé, vendredi après-midi, le Vacc-I-Express, un autocar qui ira à la rencontre des citoyens tout l’été pour administrer une première ou une deuxième dose du vaccin Moderna, et ce, sans rendez-vous.

Les Grandes Fêtes TELUS et Éole en musique accueilleront notamment les festivaliers qui voudront prendre 25 minutes afin de se faire vacciner.

« Il y a des gens qui veulent être vaccinés, mais qui n’ont pas trouvé le temps jusqu’à maintenant […]. Là on va se rendre jusqu’à eux dans des circonstances qui sont très ludiques souvent. On a plusieurs moments clés dans les deux prochains mois où on va rejoindre les gens dans les huit MRC du Bas-Saint-Laurent. »

Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent

Selon la directrice de la vaccination COVID, Murielle Therrien, le Vacc-I-Express parcourra des milliers de kilomètres afin de se rendre dans les municipalités où le volume de vaccination est plus faible.  

Les personnes intéressées n’auront qu’à se présenter à l’avant de l’autocar où elles seront accueillies par un portier. Celui-ci les dirigera à l’intérieur pour l’inscription. Elles seront ensuite prises en charge par une infirmière qui s’occupera de l’injection. La période d’attente de 15 minutes se déroulera à l’extérieur.

Une infirmière vaccine un individu à bord du Vacc-I-Express à Rimouski.

Maude Parent, Noovo Info

Même les touristes de passage dans la région qui rencontreront l’autobus pourront se faire vacciner. « On prend tout le monde. Quand on a un bras, on administre un vaccin. »

Murielle Therrien, directrice de la vaccination COVID au CISSS du Bas-Saint-Laurent

Une campagne déjà bien avancée

Murielle Therrien indique que 148 000 premières doses et 72 000 deuxièmes doses ont été administrées dans la région. 41 % de la population de 12 ans est plus est donc pleinement vacciné.

Pour le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, on se rapproche de la « vie normale ». Le Dr Sylvain Leduc estime que la mise en place d’initiatives comme le Vacc-I-Express contribuera à l’atteinte des objectifs.

95 % des cas de COVID-19 enregistrés depuis juin au Bas-Saint-Laurent n'avaient pas reçu leurs deux doses de vaccin, selon le CISSS. « Hier, on a retracé nos 61 derniers cas pour le Bas-Saint-Laurent depuis le premier juin, explique le Dr Leduc. Parmi les 61 cas, on a eu seulement trois cas de personnes qui avaient eu une double vaccination. Donc trois cas sur 61 c’est 5 %. »

Il mentionne que les personnes vaccinées qui ont tout de même contracté la maladie n’ont eu que les légers symptômes et n’ont engendré aucune hospitalisation. 

Le calendrier des premiers déplacements du Vacc-I-Express 

10 juillet (10 h-16 h 00) Marché public de Sainte-Flavie

11 juillet (11 h-17 h 00) Plage de Sainte-Luce

12 juillet (8 h-13 h 00) Miralis, Saint-Anaclet

12 juillet (15 h 30-19 h 30) Parc Beauséjour, Rimouski

13 juillet (13 h-18 h 00) Lepage Millwork, Rivière-du-Loup

Avec la collaboration d'Étienne Gagné, Noovo Info