Le Bas-Saint-Laurent reste en zone orange, les élus satisfaits

Système d'alertes régionale

Les élus de l'ensemble du Bas-Saint-Laurent sont satisfaits de la décision du gouvernement Legault de laisser la région en zone d'alerte orange.

Le ministre de la santé, Christian Dubé, a rapidement mis fin aux rumeurs à l'effet que tout le Québec se retrouvera en alerte rouge dans les prochains jours.

Les membres de la Table régionale des élus municipaux estiment que le ministre Dubé prend la bonne décision en favorisant une approche ciblée.

Le président, Michel Lagacé, croit que cette décision reconnaît les efforts des Bas-Laurentiens depuis le début de la deuxième vague.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, ajoute qu'il souhaite que la région revienne en zone jaune dans un avenir rapproché.

Quant au maire d'Amqui, Pierre D'Amours, il souligne la gestion rigoureuse de la direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent et de sa bonne collaboration avec le milieu municipal.

Avec la période de la chasse à l'orignal à l'arme à feu qui débute, les élus souhaitent que les visiteurs respectent les consignes sanitaires mais aussi les efforts démontrés par toute la population du Bas-Saint-Laurent pour éviter un passage en zone rouge.

Accédez à toute l'information d'ici et partout au Québec dans notre dossier spécial COVID-19.