Le bâtiment du Centre animalier plus cher que prévu

Chat noir

Le nouveau bâtiment du Centre de service animaliers coûtera 1,7 M$ de plus que ce qui était initialement prévu.

La Ville de Rimouski veut s'assurer de respecter les normes de salubrité et de répondre adéquatement aux besoins des animaux.

Le centre actuel a dû fermer ses portes temporairement le 21 novembre dernier en raison d'une maladie contagieuse qui affecte uniquement les chats.

Pour éviter que de tels incidents se reproduisent, la Ville souhaite tout mettre en œuvre pour livrer des installations de qualité.

Selon le maire, Marc Parent, il est notamment question de s'assurer de respecter les normes en ce qui a trait aux espaces dédiés à la quarantaine.

« Il faut s’assurer que les chiens et les chats soient séparés. Les animaux qui arrivent et ceux qui sont prêts à être adoptés doivent également être séparés. Ça représente des coûts importants. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Le coût total du projet est évalué à 3,3 M$.

Un règlement plus sévère pour les chiens potentiellement dangereux

La Ville de Rimouski élargit le règlement concernant les chiens dangereux.

Il y a désormais trois catégories de chiens qui pourraient faire l'objet de mesures allant jusqu'à l'euthanasie suite à un mauvais comportement, soit les chiens à risque, les chiens potentiellement dangereux et les chiens dangereux. « Un chien dit potentiellement dangereux pourrait tenter de mordre, que ce soit un humain ou un autre animal », explique le maire.

« L’approche qui est prise par la Ville de Rimouski n’est pas axée sur la race, mais bien sur le comportement. »

Marc Parent, maire de Rimouski