Le Centre matapédien d'études collégiales pourrait avoir son gymnase

Un projet de gymnase pourrait voir le jour sur le terrain de stationnement du Centre matapédien d'études collégiales (CMÉC) à Amqui.

Un projet de gymnase pourrait voir le jour sur le terrain de stationnement du Centre matapédien d'études collégiales (CMÉC) à Amqui.

La Ville serait propriétaire des installations qu'elle louerait au Cégep de Rimouski selon les besoins des étudiants du CMÉC.

« Il n’y a jamais eu d’installations sportives à même le bâtiment du Centre matapédien d’études collégiales. Il fallait louer ailleurs en ville et déplacer les étudiants. Pour ce qui est de l’expérience collégiale, c’est évidemment moins intéressant, moins complet, quand on doit demander aux étudiants de s’habiller et de se transporter pour aller à leur cours ou à des activités sportives dans une installation qui n’est pas l’installation collégiale. »

François Dornier, directeur général du Cégep de Rimouski

Le gymnase serait également accessible aux citoyens d'Amqui.

Un projet de gymnase pourrait voir le jour sur le terrain de stationnement du Centre matapédien d'études collégiales (CMÉC) à Amqui.

Gracieuseté, Ville d'Amqui

Québec financerait une partie du projet

Le projet, évalué à trois millions de dollars, pourrait être financé aux deux tiers par Québec. La Ville a déposé, le mois dernier, une demande en ce sens auprès du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

« Pour les citoyens et les citoyennes c’est un projet qui devrait être à coût nul. La Ville d’Amqui et le Cégep de Rimouski prennent un engagement d’assumer l’autre tiers non financé. »

Pierre D'Amours, maire d'Amqui

M. D'Amours espère recevoir une réponse positive du gouvernement provincial au cours de l'été.

Un projet de gymnase pourrait voir le jour sur le terrain de stationnement du Centre matapédien d'études collégiales (CMÉC) à Amqui.

Gracieuseté, Ville d'Amqui