Le Conseil régional de l'environnement veut 4 nouvelles aires protégées au Bas-Saint-Laurent

Réserve faunique Duchénier

Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent et la Société pour la nature et les parcs souhaitent que quatre territoires de la région deviennent des aires protégées.

Ces regroupements pressent Québec pour que les territoires du Lac-de-L’Est, de Duchénier, de la rivière Causapscal et de la rivière Cascapédia soient protégés de toutes activités industrielles.

L’annonce du gouvernement qui vise à mettre un terme à l’exploration et l’exploitation pétrolière et gazière au Québec permettrait de concrétiser ces projets d’aires protégées.

Les licences d’exploration et d’exploitation empêchaient ces projets de voir le jour sur certains territoires depuis 2013.

Les travaux d’aménagement forestiers sont même suspendus depuis huit ans dans ces secteurs, indique le Conseil régional de l’environnement dans un communiqué.

L’organisation estime donc qu’aucun frein n’empêche actuellement le gouvernement d’aller de l’avant avec ces quatre projets d’aires protégées.