Le dossier de Pierre-Yves Albert et de Marc-Antoine Demers est reporté au 11 novembre

Marc-Antoine Demers et Pierre-Yves Albert, deux agents correctionnels de la prison de Rimouski ont comparu pour des accusations relativement à une affaire de drogue.

La cause de Pierre-Yves Albert et de Marc-Antoine Demers est reportée au 11 novembre. Les deux agents correctionnels à la prison de Rimouski accusés de possession de drogues en vue de trafic seront de retour en cour pour l'orientation de leur dossier.

Ils n'étaient pas présents au palais de justice de Rimouski lundi matin.

Un nouveau procureur de la Couronne a été assigné au dossier pour éviter toute apparence de conflit d'intérêt, puisqu'il arrive aux procureurs de Rimouski d'avoir des contacts professionnels avec des agents correctionnels. Me Jérôme Simard de Matane prendra le relais.

Pierre-Yves Albert, 30 ans, et Marc-Antoine Demers, 26 ans, ont été arrêté au début du mois de septembre.

Marc-Antoine Demers fait également face à un chef d'accusation de possession d'une arme prohibée non autorisée, soit un poing américain.

Des perquisitions exécutées au domicile des deux agents avaient permis la saisie de près de 135 comprimés de méthamphétamine, d'environ 285 grammes de résine de cannabis ainsi que de près de 15 grammes de cannabis en vrac.

Avec la collaboration de Martin Brassard, journaliste Bell Média.