Le maire de Rimouski reste optimiste quant aux projets résidentiels

(Banque d'images)

Malgré la hausse des taux d’intérêt et des coûts de construction, le maire de Rimouski reste confiant concernant plusieurs projets résidentiels à Rimouski.

Guy Caron admet que la décision du groupe FARI, annoncée la semaine dernière, de suspendre le projet de résidence pour aînés sur la rue des Flandres privera la Ville d’importants revenus de taxes.

Il précise que, contrairement aux villes et aux municipalités, les gouvernements de Québec et d’Ottawa remplissent leurs coffres en profitant des augmentations majeures des prix du carburant, de l’épicerie et de tous les produits de consommation.

Guy Caron est conscient que le groupe FARI ne sera pas le seul à reporter ou même annuler son projet de développement.

Malgré tout, le maire estime que des projets verront le jour dans un avenir rapproché.

« En termes de projets, on a de quoi faire face à la pénurie de logements. Le problème, c’est les mises en chantier. C’est frustrant, mais je regarde plus vers l’avant pour voir de quelle manière on peut ajouter un peu de certitude dans ces projets-là pour qu’ils puissent voir le jour et être mis en chantier. »

Guy Caron, maire de Rimouski