Le manque de main-d'oeuvre est là pour rester au Bas-Saint-Laurent

Des jeunes travailleurs en pause (Envato Elements | Pressmaster)

Une nouvelle étude sur la situation économique du Bas-Saint-Laurent confirme qu'il faudra vivre plusieurs années avec un manque de main-d'œuvre.

L'Institut de recherche en économie contemporaine publie 3 fiches portant sur la situation du marché du travail, des entreprises et un portrait plus global de la région.

Un aspect intéressant au départ, le nombre d'emplois a augmenté de 600 depuis le début de la pandémie en février 2020.

Cependant, l'Institut précise que tout le territoire du Bas-Saint-Laurent est fortement dévitalisé.

Le remplacement de la main-d'œuvre est un enjeu majeur qu'en 2020, pour 100 résidents de 55 à 64 ans, à peine 54 personnes de 20 à 29 ans sont installés au Bas-Saint-Laurent.

Une statistique qui démontre qu'il y a actuellement 1 jeune de 20 à 29 ans qui doit remplacer jusqu'à 2 personnes de 55 ans et plus qui prennent leur retraite du marché du travail.