Le procès de Patrick Chénard débutera le 6 janvier

Palais de justice temporaire Moreau

Le début du procès de Patrick Chénard a été fixé au 6 janvier, au terme d'une conférence de gestion entre la défense et la Couronne, lundi matin au palais de justice de Rimouski.

L'avocat de la Défense, Me Yves Desaulniers, et le procureur de la Couronne, Me Normand Morneau-Deschênes, prévoient un long procès qui pourrait durer jusqu'à trois semaines.

Le juge décidera s'il entendra les trois dossiers simultanément ou séparément.

Le massothérapeute de 27 ans de Rimouski fait face à 11 chefs d'accusation d'agression sexuelle sur autant de présumées victimes, dont une mineure, dans l'exercice de ses fonctions.

Les gestes reprochés se seraient produits entre novembre 2015 et avril 2018.

Il n'était pas présent, lundi matin, au palais de justice.

Parmi les conditions de sa remise en liberté, Patrick Chénard ne peut entrer en contact ou de se trouver en présence des présumées victimes, ni pratiquer la massothérapie.

Avec la collaboration de Martin Brassard, journaliste Bell Média.