Les élus municipaux réclament à nouveau le prolongement de l'autoroute 20

Chantier ISTOCK absolut_100

La Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent demande au premier ministre François Legault de remplir sa promesse relativement au prolongement de l’autoroute 20.

À l’unanimité, les élus réaffirment leur volonté de voir le parachèvement de la 20 réinscrit au Plan québécois des infrastructures d’ici les prochaines élections provinciales tel que promis par François Legault en mai 2020 à Rivière-du-Loup.

Le projet visant à finaliser les travaux de l’autoroute entre Trois-Pistoles et Bic (Rimouski) a été retiré du PQI en 2015.

6 ans plus tard, le président de la Table des élus Michel Lagacé indique qu’il est nécessaire de mettre à jour les évaluations environnementale et économique.

Selon les élus, la réalisation des travaux permettra de grandement améliorer la sécurité des utilisateurs ainsi que la fluidité de la circulation.

Pour le maire de Trois-Pistoles Philippe Guilbert, rien n’indique que l’amélioration de la route 132 ne pourrait pas répondre aux besoins.

Il n’est pas contre le prolongement de la 20, mais précise que ce sont les études qui permettront d’éclairer les décisions.

La Table régionale regroupe 10 maires des villes centres ainsi que les 8 préfets de MRC du Bas-Saint-Laurent.